Les vertus de Ramadhan

Les musulmans s’apprêtent à accueillir le mois sacré du ramadhan. Ce dernier a une place particulière en Islam. Il ne s’agit pas d’un mois ordinaire qui commence pour finir. Son jeûne constitue l’un des piliers sur lesquels s’élève l’édifice de l’islam. Al-Boukhari et Mouslim rapportent d’après ‘Abdoullah ibn ‘Omar, que Dieu l’agrée, que le Prophète Mohammed (salawetou el lahi alaïhi), dit : « Les fondements de l’islam sont au nombre de cinq : L’attestation qu’il n’est de dieu que Dieu et que Mohammed est le Messager de Dieu, l’accomplissement de la Prière, l’acquittement de la zakat, le Pèlerinage à la Mecque et le jeûne du mois de Ramadan ».

Le jeûne fait partie des actes cultuels qui ont le plus d’impact sur la purification spirituelle et la sublimité des âmes. Le jeûne contribue à renforcer la volonté, à contenir les passions et l’amour excessif de soi. Il donne la force au jeûneur de délaisser ce qui lui est nuisible, et même ce qui est ordinairement licite. Le jeûneur est alors doté d’une volonté forte qui se traduit par la patience face à l’illicite et l’enthousiasme dans l’acquittement des devoirs.

Le Ramadhan nous offre plusieurs bienfaits dont :

  1. Le bon comportement avec autrui.

  2. L’apprentissage de la générosité et la charité.

  3. Le renforcement des liens avec nos parents et nos enfants.

  4. La lecture et la compréhension du Coran.

  5. La prière collective le soir (El Tarawih)

  6. La patience et la maîtrise de soi.

Les bienfaits éducatifs du jeûne sont innombrables, nous en avons cité quelques uns. Mais l’objectif suprême du jeûne reste la piété, qui résume en soi tous les autres bienfaits. C’est pour cette raison que Dieu en a fait la finalité du jeûne prescrit à la communauté musulmane en disant : « Ô vous qui avez cru ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété » (Sourate Al Bakara, Verset 183).

Ce contenu a été publié dans religion. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire